Et s'il existait un monde Parallèle..?
 
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Ahn Hyo Jin

Ahn Hyo Jin

Nombre de messages : 56
MYSELF : Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] 000ctsr3
Date d'inscription : 05/03/2009

Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] Empty
MessageSujet: Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo]   Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] Icon_minitimeVen 6 Mar - 12:45

    8h45, la jeune fille ronronnait encore, emmitouflée dans ses nombreuses couettes moelleuses; oui, si il y avait une chose dont elle avait besoin, c'était de dormir autant de temps qu'il lui était possible: Que croyez-vous, qu'être danseuse exotique est à la portée de toutes les femmes bien foutues? Bien sûr que non, il faut avoir de l'énergie et du charme à revendre, et pour ça, il ne faut pas être fatiguée et mollassonne. Hyo Jin se retourna, se mettant finalement sur le ventre, tout en soupirant; quel plaisir de travailler de nuit, cela lui permettait de profiter du confort d'un matelas au moment où tous les gens normaux devaient se lever pour accomplir leurs tâches ménagères ou prendre leur voiture pour aller au boulot. Songeant silencieusement à ce point, elle esquissa un faible sourire, son sommeil devenant de plus en plus léger: Cela vous est-il déjà arrivé? Vous dormez profondément, vous rêvez de quelque chose qui vous plaît énormément, et tout à coup, vous sentez que vous vous réveillez peu à peu, luttant pour ne pas rouvrir les yeux. Mais c'est trop tard, vous voilà déjà face à la réalité, conscient que vous êtes dans votre lit et que le soleil est levé depuis plusieurs minutes, voire plusieurs heures.

    Biiiiip, Biiiiip, Biiiiip--

    Ah non, pas ça! Personne n'était censé la déranger durant la journée, c'était dans son contrat: Mais bien sûr, les règles sont toujours faites pour être transgressées, et ce, dans tous les cas. Hélas, les exceptions sont rares. Grommelant en sortant sa tête du coussin, elle sortit son bras avec difficulté de sous une couette, attrapant son portable posé sur la table de nuit en bois de chêne; elle jeta ensuite un rapide coup d'œil au nom qui s'affichait sur l'écran: Son cousin.

    [HJ]"Hm?"

    Oui, c'était plus un soupir qu'autre chose; en même temps, elle s'était couchée vers 7h, alors un peu de compassion serait appréciable. En tout cas, elle espérait juste qu'il ait une très bonne raison de la déranger parce que sinon elle lui ferait une scène; exact, Hyo Jin était tout sauf sociable lorsqu'elle était épuisée: Tourner et s'agripper à une barre durant des heures, tout en se déhanchant était une activité qui lui laissait pas mal de séquelles, comme des courbatures et des cernes, par exemple.

    [YK]"Jiji? Putain, j'étais sûr que tu allais répondre. Et tant mieux, faut que je te parle."


    *Et qu'est-ce que tu fais, là, à ton avis?*

    La demoiselle ne répondit pas, priant juste silencieusement pour que quelques neurones parviennent jusqu'au membre de sa famille et l'incite à se dépêcher de lui expliquer ce pourquoi il avait appelé si tôt. Un poids se fit alors ressentir sur la couette, au niveau de ses jambes, obligeant la jeune coréenne à se redresser pour voir ce que c'était: Son chat. Forcément. Se laissant tomber mollement en arrière, l'animal venant à présent se caler sur son ventre, elle attendit de nouveau la suite des phrases de son cousin;

    [YK]"Bref, le fait est que la nuit dernière je suis allé faire un tour dans un bar, pas très loin de là où tu habites. Je voulais juste voir à quoi ça ressemblait, quelques potes m'en avaient déjà parlé et ça avait l'air sympa...et j'ai été étonné. Voire très déçu."

    Oups; Hyo Jin, qui avait refermé les yeux sous la fatigue, sentit une vague de stresse l'envahir: Qu'est-ce qu'il était venu faire à son lieu de travail? Quelle question conne, la réponse était facilement devinable. Mais pourquoi sur le sien? Il y avait pleins de bars à danseuses exotiques, non? Bon, de toute évidence, il était "déçu" de l'avoir vu danser là-bas. Sans doute avait-il imaginé qu'après avoir été mise à la rue à quinze ans, elle aurait une belle vie? Non, elle a dû apprendre à se débrouiller avec les moyens du bord, et si jeune, son cher CV n'avait été accepté que dans ce repaire de pervers.

    [HJ]"Si c'est pour ça que tu m'appelles, t'aurais pu faire preuve de respect en le faisant plus tardivement dans la journée. Pour ma part, je suis déçue de voir que tu ne peux pas comprendre que certains gens n'ont pas le choix dans leur vie, et qu'ils peuvent aimer ce qu'il font à défaut d'être riches et épaulés."

    Sans rien ajouter de plus, elle éteignit son portable, se doutant qu'il ne tarderait pas à la rappeler. Voilà comment mettre Hyo Jin de mauvaise humeur: Il suffit de critiquer ce qu'elle fait en ne se fiant qu'à des préjugés. Toussant pour récupérer sa voix, elle repoussa les couettes afin de s'extirper de son lit: Oui, il était trop tard à présent pour qu'elle se rendorme. L'effet 'même ma famille se met contre moi et mes désirs' était une chose tellement désagréable qu'elle perdait son envie la plus pressante. Elle se dirigea donc vers la salle de bain, se doucha puis se prépara à sortir en ville. En effet, un soleil de plomb régnait dans le ciel aujourd'hui, alors autant en profiter. Après avoir enfilé une robe rouge et s'être lavé les cheveux, elle enfila ses chaussures et prit son sac à main. Une fois tout cela fait, elle quitta son appartement.

    [HJ]"Ce que les hommes peuvent être égoïstes et bornés..."

    Se murmura t-elle à elle-même, tout en descendant les escaliers; c'est vrai ça! Il suffit d'une rumeur pour que, celui qui se prétendait dingue de vous vous quitte sans un mot. Du vécu, oui, et maintenant, c'était au tour de son cousin de la renier. Elle poussa alors la porte de l'immeuble avant de se mettre en marche jusqu'au café le plus proche. Une fois qu'elle y arriva, elle se laissa tomber sur une chaise, épuisée par la nuit qu'elle avait passé. Vite, du café; par chance, le serveur vint la voir presque immédiatement et lui demanda si elle désirait quelque chose. Un petit signe de la main servit de porte-parole à la demoiselle et l'individu partit lui chercher ce qu'elle demandait, alors qu'elle posait ses coudes sur la table et mettait sa tête dans ses mains.

    *Putain, je suis crevée...*


Dernière édition par Ahn Hyo Jin le Mar 10 Mar - 23:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahn YunPyo
Tainted ♠•마왕•♠ Lawyer
Modo »

Ahn YunPyo

Masculin Nombre de messages : 41
Age : 33
I AM : YOUR NIGHTMARE
I WANT : FIGHT !!!
I LOVE : AN ANGEL ♥
MYSELF : Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] 8168443
Date d'inscription : 01/03/2009

Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] Empty
MessageSujet: Re: Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo]   Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] Icon_minitimeVen 6 Mar - 21:35

    Une journée bien grise pour Ahn Yun Pyo malgré le grand soleil qui tapait fort de si bon matin.
    Il faut dire que ce matin lorsqu’il s’était réveillé son ange habituellement endormis a ses cotés avait encore disparut.

    Au départ cela ne le gênait pas plus que ca, car il savait qu’il réapparaissait le soir même, mais à la longue ca le gênait de se réveiller sans la chaleur de son corps et puis il trouvait cela étrange.
    Pourquoi ne le prévenait il pas ? Pourquoi ne lui disait il pas où il allait? Humff… à quoi bon lui demander à nouveau cela, il savait que face à son regard si attirant il ne trouverait rien d’autre à dire que de le pardonner.

    Bref ce matin donc sur les coups de 6 heures il l’avait sentit bouger a ses cotés, dans son sommeil il crut l’entende murmurer quelque chose à son oreille, puis après avoir reçut un baiser sur le front et dans le cou, il avait sentit un grand froid l’envahir … Kim Jae Hwan venait de quitter leur lit. Si il était revenu après il n’en savait rien. Fatigué par une soirée mouvementé et alcoolisé il s’était rendormi aussitôt et ce n’est qu’à 8h00 qu’il avait enfin émergé.

    Se retournant en grognant à la recherche de son amant il fut surpris en ouvrant les yeux de constater qu’il restait que la marque de l’oreille et les draps froissé, il grogna de plus belle…sale journée !

    Se levant il s’étira en faisant craquer son dos, et se dirigeant vers la grande fenêtre afin de voir quel temps il faisait dehors, il fut accueilli par un rayon de soleil qu’il l’aveugla si bien qu’il se refusa a ouvrir les rideaux en entier.

    Se glissant alors sous la douche il y resta une bonne demi-heure avant d’en sortir et se dirigeant vers son dressing qui contenant aussi pas mal d’affaire de Jae Hwan parmi les siennes. Au hasard (ou pas) Il attrapa rapidement un t-shirt blanc appartement à son ange enfila un jean accrocha deux ceintures une étant utile l’autre pour le fun puis il mit un collier qu’il aimait tout particulièrement et pour finir il enfila de simple converses bleues un peu usées mais tellement pratique lorsqu’il s’agit d’engager un combat. ► ICI ◄

    Une fois prêt ne se coiffant même pas ses cheveux s’étant naturellement mis en place, il voulut se faire un café, mais ne trouva ni café ni même du thé … Aish il faudrait qu’il aille faire les course un de ces quartes, l’idée même d’aller dans un centre commerciale lui déplut.

    Grommelant à nouveau il ne trouva donc pas d’autres solutions que d’aller boire son café en dehors de chez lui. Bah de toute manière c’était pas plus mal cela lui empêcherait de ressentir le lourd silence qu’il règne dans son appartement lorsque son ange n’y était pas.

    Il attrapa son sac et claqua la porte de son magnifique appartement. L’ascenseur dont l’intérieur était de marbre l’attendait déjà , il s’y engouffra et pendant la descente des 26 étages il se regarda dans le grand miroir sophistiqué qui faisait face à la porte.

    IL avait la mine plutôt sombre aujourd’hui, peut être à cause de tout l’alcool qu’il avait bu hier soir , ses traits étaient creusés, son teint était pâle, et il avait encore la marque d’un bleue fait lors d’un match de Boxe il y a 4 jours . Il fit la grimace en appuyant sur la rougeur, puis soupirant il se dit que la prochaine fois il tiendrait plus sa garde pour éviter de se prendre une droite en pleine face.

    Marchant dans la rue refusant la proposition de son chauffeur de le conduire la ou il le souhaitait il ne fit pas vraiment attention ou il allait et le regard perdu dans la défaite de ce dernier match. Ses pas le conduire dans la rue commerçante et il releva le visage seulement lorsqu’il entra dans le café.

    Il alla directement au comptoir et commanda comme à son habitude un Mocha avant d’aller en quête d’une place libre.

    Son café à la main il chercha du regard un endroit tranquille où il pourrait passer ses coups de fils lorsque soudain son regard fut attiré par une jeune demoiselle à la robe rouge et légère, dont la beauté n’avait pas échappé à un groupe de voyous qui passait par là.

    [Racaille 1] Hé vaz’y mate la meuf là !

    [Racaille 2] Woua le canon , t’y a vu comment elle est foutu !

    [Racaille 3] bababa ! comme elle est bonne !

    [Racaille 1] Non sérieux , venez on va la brancher !


    Yun Pyo regarda la scène amusé, d’autant plus qu’il venait de reconnaître la jeune femme comme étant cette danseuse du nom de Hyo Jin.
    Alors que les jeunes voyous prirent place à coté de Hyo Jin, Yun Pyo sourit en coin puis tourna volontairement le dos à la scène et s’installa à une table de manière à pouvoir observer la réaction de la jeune femme

    [Racaille 1] Hé salut la miss alors comme ca t’es seule ? Dit le premier en s’installant en face d’elle.

    [Racaille 3] T’attend ton copain ?

    [Racaille 2] Mais non elle m’attend moi… pas vrai ma belle ?!
    Siffla celui avec la casquette en prenant place a coté d’elle.

    Ils ricanèrent, se félicitant surement de leur approche trop bien réussit. La demoiselle agacé releva la tête et repoussa à sa manière les jeunes nuisibles.

    Yun Pyo fut amusée de la regarder faire enviant un moment son sang froid et sa repartie, puis lorsque levant ses yeux elle croisa son regard s’arrêtant un instant sur son visage il lui sourit magnifiquement et dans un signe de tête amusée la salua dut style : « belle journée pas vrai ?! ».
    Le type à la casquette profita de l’inattention de la danseuse pour glisser son bras par-dessus ses épaules… Grave erreur !

    Yun Pyo sourit de plus belle finalement pour un matin morose il commençait enfin à s’amuser.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahn Hyo Jin

Ahn Hyo Jin

Nombre de messages : 56
MYSELF : Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] 000ctsr3
Date d'inscription : 05/03/2009

Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] Empty
MessageSujet: Re: Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo]   Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] Icon_minitimeSam 7 Mar - 23:31

    Mais, sérieusement, comment faisait-elle pour supporter autant de critiques à propos de son métier? Les hommes sont étranges; quand la personne qui danse ne fait pas partie de leur famille, il n'y a aucun problème, c'est la plus belle femme du monde voire leur fantasme. Mais lorsqu'il s'agit d'un membre de leur entourage, c'est la plus grande honte, autrement dit, le mouton noir. Blasée, Hyo Jin soupira, se demandant comment elle allait faire pour que son cousin la voit comme quelqu'un de bien malgré ses activités. C'est vrai ça! Ce n'est pas parce que c'est une danseuse exotique qu'elle est vulgaire et désagréable. On ne peut pas toujours juger quelqu'un sur ses actes ou sur la première impression, c'est ridicule. La preuve, notre asiatique était, et est, quelqu'un d'adorable.

    [Individu]"Hé salut la miss alors comme ça t’es seule?"

    *Non, je parle avec mon ami imaginaire ça ne se voit pas?*

    [Individu 2]"T’attends ton copain?"

    *T'as pas plus ridicule comme amorce?*

    [Individu 3]"Mais non elle m’attend moi…pas vrai ma belle?!"

    Qu'est-ce que c'était que ce délire encore? Il manquait plus que ça: des primates. Relevant la tête pour voir si elle avait raison vis-à-vis de ses interlocuteurs, elle remarqua qu'en effet elle n'avait pas tort. Mais le pire dans tout ça, c'est qu'en plus de manquer de galanterie, ils s'incrustaient; qui les avait invité à s'assoir près d'elle? Personne. Et encore, ce n'est pas ce qui la dérangeait le plus, même si elle avait cruellement envie d'être seule: Tout était une question de délicatesse; savaient-ils seulement qu'ils étaient ridicules?

    [HJ]"Génial. Cela blesserait-il votre ego de demander la permission à quelqu'un avant de vous assoir à sa table? De plus, quand vous supposez que cette personne en question attend quelqu'un. C'est vraiment mal placé."

    Elle roula des yeux, tout en faisant glisser ses cheveux à droite de sa nuque à cause de la chaleur; c'est vrai, le soleil était vraiment brillant aujourd'hui et ses rayons n'en étaient que plus brûlants. Mais, encore heureux, une légère brise rafraîchissait l'ambiance, permettant aux êtres comptés comme humains de survivre sous la canicule. Un des inconnus, celui resté debout, fixait Hyo Jin, apparemment vexé de la précédente phrase de la gente féminine, tandis que les deux autres n'avaient pas l'air de vouloir lâcher l'affaire;

    [Individu]"Pourquoi tu joues la fille difficile? T'as trois mecs qui viennent que pour toi, qui font l'effort de t'accoster, et tu les rembarres. C'est pas très sympa de ta part."

    Le premier de la bande s'était rapproché d'elle, alors que notre coréenne remarquait la présence d'un spectateur un peu plus loin; étrangement, il lui disait quelque chose. Où l'avait-elle déjà vu? Plissant légèrement les yeux en se mordillant la lèvre, songeuse, elle faiblit. Et oui, en quelques secondes, un des mecs qui commençaient à l'agacer, avait osé mettre son bras autour de ses épaules. Mais pour qui il se prenait lui? Virant son regard vers le futur mort, elle toussota pour lui faire comprendre qu'il n'était pas le bienvenu; bien évidemment, il ne comprit pas et elle finit par retirer elle-même le membre du gars.

    [HJ]"Vous commencez vraiment à me taper sur les nerfs tous les trois. Vous faites l'effort de m'accoster, c'est bien ça? Allez donc ressortir votre tirade aux autres filles que vous harcelez, moi je m'en passerai sans problème."


    Les inconnus, sûrement plus jeunes qu'elle d'ailleurs, parurent blessés voire énervés. Peut-être n'étaient-ils pas contents à la moindre résistance? Quel dommage, ils n'auraient que ça de la part de notre asiatique. Un d'entre eux se retourna alors, sans doute pour voir ce qu'elle avait observé quelques minutes auparavant. C'est là qu'il remarqua qu'un homme était témoin de la scène depuis plusieurs minutes, ce qui eut le don de le pousser à la rébellion; ah, les jeunes.

    [Inconnu 3]"Hé, pourquoi tu nous mates comme ça là, t'as un problème? Vas-y, regarde ta tasse plutôt."

    Forcément, la réplique du premier attira les deux autres qui se levèrent pour rejoindre leur pote qui se tenait face à YunPyo. Certes, Hyo Jin ne se souvenait plus de qui il était, mais elle le remerciait pour la diversion. Même si ce n'était pas ce qu'il avait prévu.


Dernière édition par Ahn Hyo Jin le Mar 10 Mar - 23:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahn YunPyo
Tainted ♠•마왕•♠ Lawyer
Modo »

Ahn YunPyo

Masculin Nombre de messages : 41
Age : 33
I AM : YOUR NIGHTMARE
I WANT : FIGHT !!!
I LOVE : AN ANGEL ♥
MYSELF : Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] 8168443
Date d'inscription : 01/03/2009

Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] Empty
MessageSujet: Re: Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo]   Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] Icon_minitimeDim 8 Mar - 3:09

    Le ton montant soudain ! Les 3 racailles énervés surement de se voir remballer par la belle, n’avaient rien trouvé de mieux à faire que de porter leur attention sur Yun Pyo, grave erreur à nouveau…si seulement il savait à qui ‘il avait a faire il réfléchirait deux fois avant de venir lui casser les pieds.

    [Inconnu 3]"Hé, pourquoi tu nous mates comme ça là, t'as un problème? Vas-y, regarde ta tasse plutôt."

    Yun Pyo leva un sourcil en regardant l’inconnu d’un œil critique !

    [Inconnu 2] Va z’y c’est quoi ce regard ! Baisse les yeux !

    Yun Pyo baissa alors le regard sur sa tasse, les autres jubilèrent …

    [Inconnu 3] Voila c’est mieux comme ca parle avec ta tasse !

    Ils ricanèrent fièrement heureux de voir le jeune homme leur obéir si facilement, Yun Pyo releva alors la tête et les regarda d’un air consterné , il soupira bruyamment se qui fit taire leur rire d’un seul coup, Le type à la casquette aller répliquer une nouvelle insulte lorsque sans crier garde Yun balança soudain son reste de café brulant sur le beau sweat blanc du mec le plus proche de lui.

    [Yun Pyo] : Oups

    Dit-il un sourire soudain amusé sur son visage.

    [Inconnu à la casquette]
    Non mais putain !! C’est quoi ce CON !!!

    [Inconnu au sweat blanc]
    Va z’y il m’a niquer mon sweat l’enfoiré !! C’est chaud putain !!

    [Inconnu 3]
    Enfoiré !


    Rassemblant tout son courage la racaille à la casquette se jeta sur lui, enfin jeter c’est un bien grand mot disons qu’il fit quelques pas dans sa direction avec l’idée de lui balancer son poing dans sa face lorsqu’il se stoppa net face au rire étrange de son adversaire.
    En effet riant à gorges déployée, Yun Pyo avait les larmes aux yeux tant il trouvait la scène comique.

    C’était digne d’un mauvais film de télévision, il manquait plus que la musique de fond et c’était parfait.

    Il rit ainsi pendant quelques secondes attirant comme si ca ne suffisait pas l’attention de tout le café sur lui.

    Stoppant alors aussi net qu’il était arrivé son fou rire, son regard se durcit soudain et se levant d’un bond de sa chaise il vint à la rencontre des 3 nuisibles et les regarda de haut en bas !
    Instinctivement les racailles reculèrent d’un pas

    [Inconnu 3] Non mais il est dingue se type ou quoi ?! Murmura l’un d’entre eux.

    Sa Tasse vide à présent à la main Yun Pyo se rapprocha si près de son adversaire au point que son visage était à seulement quelques centimètres du sien. Faisant claquer sa langue contre son palais il dit soudain le ton sec et étrangement froid :

    [Yun Pyo] : Ils vous aient jamais arrivé de tomber sur un mec qui fallait pas faire chier ?

    Le voyous qui reculait son visage partagé entre surprise et crainte répliqua rapidement en baissant la voix :

    [Inconnu à la casquette] : Heu c’est bon, on t’a rien demandé à toi ! Laisse tombé !

    [Yun Pyo] : Justement, je suis pas le genre de personne à laisser tomber…

    [Inconnu 3] : Hé c’est bon Va z’y Lâche le mec!


    Un de ses camarades abattit soudain sa main sur l’épaule de Yun Pyo, encore une grave erreur, décidément en même pas 5 minutes ils accumulaient les erreurs les une après les autres, tourna son regard vif vers l’inconnu Yun ne chercha pas à comprendre et abattit soudain son poing dans la mâchoire du jeune voyous.

    Arghhhh !

    Ha oui il avait oublié qu’il avait gardé sa tasse a la main, pas de bol…ca devait faire sacrément mal ! Le type tituba en se tenant la mâchoire sous l’œil paniqué de ses collègues.

    Yun Pyo soupira à nouveau et regarda avec attention si il n’avait pas fendu la tasse, l’idée de devoir rembourser les dommages au café ne lui plaisait guère.

    Par chance la tasse n’avait rien, mais ce n’était pas le cas de sa pauvre victime qui devrait surement aller rapidement consulter un dentiste.

    Yun Pyo sourit.

    Soutenu par ses deux amis, la petite bande si fière au début le regardait à présent comme si ils avaint affaire à un fou furieux. Ne demanda pas leur reste ils quittèrent alors sans plus attendre le café en grognant comme des chiens peureux.

    [Inconnu à la casquette] Putain mais il dingue se type !! Venez on se barre !!

    [Inconnu au sweat] T’es pas tranquille toi faut te faire soigner !! Tu vas voir un jour tu vas le payer !!


    Yun Pyo agita sa main en signe de "bye bye", puis haussant les épaules il se retourna vers les autres clients qui regardaient la scène avec de grands yeux ronds, le jeune homme leur rendit alors leur regard et dit soudain :

    [Yun Pyo] : Quoi ? Vous voulez un café ?

    Tout le monde baissa les yeux semblant soudain très intéressé par leur consommation.
    Retourna à sa place, Yun Pyo attrapa son sac et se dirigeant ensuite vers la table de la belle danseuse. Là il posa soudain sa tasse vide sur sa table et dit avec un sourire.

    [Yun Pyo] : Il me semble que vous me devez un café, non !?

    Il sourit gentiment en la voyant faire les yeux ronds. Ben quoi après tout il avait bien gaspiller son café à cause de l’autre type par sa faute, elle lui devait bien ca , rien que pour le remercier de l’avoir débarrassé de cet ennuis bruyant .

    Plissant des yeux il demanda alors dans un nouveau sourire:

    [Yun Pyo] : Je peux m’asseoir ?

    Le temps semblait avoir changé, il commençait tout juste à appréciait le temps radieux de ce Samedi matin.

_________________
Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] 515979559rm1


Dernière édition par Ahn YunPyo le Dim 8 Mar - 22:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ahn Hyo Jin

Ahn Hyo Jin

Nombre de messages : 56
MYSELF : Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] 000ctsr3
Date d'inscription : 05/03/2009

Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] Empty
MessageSujet: Re: Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo]   Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] Icon_minitimeDim 8 Mar - 21:13

    La scène qui se passait devant elle était intéressante; ce qui l'empêcha de quitter le café, et ainsi de saisir sa chance de fuir ce groupe d'hommes préhistoriques. Perplexe, elle s'humecta les lèvres en penchant la tête sur le côté: Pourquoi ne réagissait-il pas? Voulait-il vraiment obéir à ces grossiers personnages? Hyo Jin était de celles qui étaient sûres qu'un homme avait trop de fierté pour se laisser marcher sur les pieds, alors pourquoi serait-il l'exception? Finalement, sa philosophie se révéla exacte et l'inconnu ne tarda pas à marquer son territoire. Arborant un sourire amusé, la jeune asiatique mit ses coudes sur la table et sa tête dans ses mains, jouant la parfaite spectatrice;

    Et voilà qu'elle était captivée; ce jeune homme qu'elle était persuadée avoir vu quelque part venait de balancer son café sur une des racailles frustrées; joli tour. Et sûrement jolie brûlure par la même occasion. Séduite, elle laissa échapper un rire discret en observant le haut d'un des primates: Ce boulet victime de la mode ne s'inquiétait que de l'état de son tee-shirt, au lieu de se demander si il n'avait pas été marqué par le liquide brûlant. Ou peut-être ne savait-il pas qu'un tel acte pouvait graver des cicatrices sur sa peau? En principe, quelqu'un qui se prenait un truc super chaud, même si c'était sur ses vêtements, devait se dépêcher de se déshabiller pour ne pas être atteint;

    Toussant pour se reprendre, elle admira la façon dont il les fit partir: Propre, clair et net. Là, elle pouvait être sûre qu'ils ne reviendraient pas, et tant mieux. De toutes façons, si on prenait en compte la pêche que s'était mangé l'un d'entre eux, on pouvait aisément parier qu'ils ne prendraient pas le risque de se remontrer de si tôt.

    [YP]"Il me semble que vous me devez un café, non !? Je peux m’asseoir?"

    La première réaction de la jeune femme fut d'écarquiller légèrement les yeux; oui, elle n'aurait pas pensé qu'il viendrait la voir et encore moins qu'il lui demanderait à être remboursé. Heureusement, le sourire opposé l'apaisa, alors qu'elle soupirait de satisfaction en lui rendant le rictus.

    [HJ]"Bien entendu."


    Elle se réinstalla correctement en lui faisant signe de prendre place, puis fit un léger clin d'œil au serveur se trouvant à une autre table pour qu'il vienne prendre leur commande. Durant le laps de temps où l'employé finit de discuter avec ses autres clients, Hyo Jin roula des yeux, toujours souriante, avant de balancer à son interlocuteur;

    [HJ]"Et moi qui croyais qu'on avait passé l'époque des hommes indomptables et grossiers..."

    Elle posa finalement son regard vertigineux sur YunPyo, prenant un air sérieux. Celui-ci ne dura que quelques secondes; la voilà qui se mettait déjà à rire de sa propre phrase et de sa pensée, tandis que le serveur arrivait à leur hauteur. Il demanda ce qu'ils désiraient, et la coréenne commanda deux cafés, étant prise d'une soudaine soif. C'est que c'était épuisant des gens bornés! Il faut toujours tout expliquer, et ce, à plusieurs reprises. Ce n'est pas qu'à la fin on a plus de voix et plus de souffle, mais presque. De même pour la patience; et après, les gens osent se plaindre d'agressivité. L'employé fit un grand sourire poli puis fila chercher les boissons.

    Revenant cinq minutes plus tard, c'est au cœur d'une conversation qu'il pénétra, posant les choses désirées sur la table à laquelle se trouvait nos deux asiatiques. Finalement, peut-être que la journée de notre brune ne serait pas aussi compliquée et décevante qu'elle l'avait pensé;



EDIT ADMIN//
Merci de ne pas utiliser la couleur rouge. Ce fut mentionné dans le règlement :
Citation :
La couleur rouge est interdite dans les postes, elle servira aux administrateurs de corriger les fautes trop accablantes des postes.
Merci de corriger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] Empty
MessageSujet: Re: Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo]   Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo] Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Après les amis, il y a toujours la famille...[PV YunPyo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» la famille restera toujours la famille + octavia
» La bêtise insiste toujours. [PV Roxane et Killian]
» Ce n’est pas tant l’intervention de nos amis qui nous aide, mais le fait de savoir que nous pourrons toujours compter sur eux
» Les Américains ne pourront pas changer la donne à Cuba après Castro.
» Un truc pour nos amis les chats.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Black&White :: ♧ [ WHITE WORLD ] ♧ :: [ ♬ ] MONEY SPENDER :: • CAFÉ-
Sauter vers: